IG DHS

Interessengemeinschaft Detailhandel Schweiz

Avis sur la stratégie contre la résistance aux antibiotiques (StAR)

15. Avril 2015

En leur qualité d'entreprises du commerce de détail, les membres de la CI CDS ne sont concernés par la stratégie que de manière indirecte. Ils n'en attachent pas moins une grande importance à l'engagement de toute la chaîne de création de valeur suisse sur ce terrain et à la mise en œuvre d'un cadre général efficace.

La CI CDS salue la stratégie, et plus particulièrement le principe interdisciplinaire "one health / une seule santé" qui la sous-tend. Elle considère en effet que cette initiative revêt une importance capitale pour la mise en œuvre sur le plan national des objectifs de l'OMS, de même que pour la gestion des résistances aux antibiotiques. Elle lui reproche cependant de ne pas suffisamment prendre en compte la dimension internationale du problème, qui est pourtant bien réelle. Ainsi, l'augmentation des migrations et du trafic touristique ne sont traitées que de façon marginale, quant aux importations de pays ayant en matière d'antibiotiques une approche beaucoup moins restrictive que la Suisse, elles ne sont pas mentionnées du tout.

La CI CDS trouve par ailleurs que la stratégie n'est pas assez visionnaire ni assez innovante: elle se contente de décrire la voie suivie par la Suisse depuis des années, sans tenir compte d'approches nouvelles ni envisager la possibilité que notre pays puisse jouer un rôle de pionnier . En outre, la stratégie se focalise sur les animaux de rente et sur les animaux domestiques, ce qui est sans doute pertinent à court terme. Mais pour atteindre son objectif, c'est-à-dire lutter efficacement contre la résistance aux antibiotiques, elle devra à terme porter une attention égale à la santé humaine. Tel est du moins l'avis de la CI CDS.

Retour à l'aperçu