IG DHS

Interessengemeinschaft Detailhandel Schweiz

La loi sur les heures d’ouverture réduit les désavantages concurrentiels

19. Février 2014

La Communauté d'intérêt du commerce de détail suisse accueille positivement la loi fédérale sur les heures d’ouverture des magasins que le Conseil fédéral vient de mettre en consultation. La loi réduit les désavantages concurrentiels du commerce de détail traditionnel.

La Communauté d’intérêt du commerce de détail suisse (CI CDS) soutient la loi fédérale sur les heures d’ouverture des magasins présentée aujourd’hui par le Conseil fédéral. Celle-ci permet de réduire les désavantages concurrentiels du commerce de détail traditionnel entre les cantons et face aux formats spéciaux tels que les gares et les magasins de stations-service. Par ailleurs, les conditions-cadres seront réajustées à celles de l’étranger limitrophe. C’est précisément là qu’une adaptation est d’une absolue nécessité car, surtout face à l'étranger, les réglementations cantonales partiellement restrictives sont une part du problème de la hausse des achats à l’étranger.

Harmonisation partielle sans affaiblissement de la protection des travailleurs
La CI CDS milite en faveur d’une extension et optimisation pragmatiques des heures d’ouverture des magasins en Suisse. Les commerces de détail suisses ne recherchent pas par là l’ouverture de leurs magasins 24 heures sur 24, mais tendent à des solutions tenant raisonnablement compte des changements de comportement constatés sur le plan de la consommation et des loisirs dans notre pays. Au demeurant, la CI CDS s’en tient clairement à la loi sur le travail en vigueur et rejette tout affaiblissement de celle-ci. Contrairement aux affirmations des critiques de la motion, celle-ci ne touche pas l’ouverture des magasins le dimanche.

 

Télécharger le communiqué de presse

Retour à l'aperçu