IG DHS

Interessengemeinschaft Detailhandel Schweiz

La CI CDS satisfaite de la nouvelle loi sur les denrées alimentaires

20. Juin 2014

La Communauté d'intérêt du commerce de détail suisse (CI CDS) salue la loi sur les denrées alimentaires telle qu'elle a été révisée. Elle estime que les nouvelles dispositions sont mesurées, équilibrées et compatibles avec le droit en vigueur dans l'UE, tout particulièrement en ce qui concerne la déclaration de provenance des ingrédients qui entrent dans la composition des produits transformés.

Pour le commerce de détail, quotidiennement au service des consommateurs, la loi sur les denrées alimentaires revêt une importance capitale. Les membres de la CI CDS doivent pouvoir s'appuyer sur une législation pertinente garantissant la sécurité juridique et sur des dispositions d'exécution fiables et efficaces. Et ce, à tous les niveaux: approvisionnement et vente bien sûr, mais aussi production, car il s'agit d'entreprises de transformation des denrées alimentaires qui comptent parmi les plus importantes de Suisse. Ces conditions doivent être réunies pour offrir aux clients des produits sûrs, bon marché et correctement étiquetés. La nouvelle version de la loi sur les denrées alimentaires répond à tous ces besoins.

Déclaration obligatoire compatible avec le droit communautaire

Avec plusieurs organisations des différents maillons de la chaîne de création de valeur, la CI CDS s'est opposée à l'instauration d'une déclaration exhaustive de la provenance des matières premières. La solution prévue par la nouvelle loi permet d'indiquer, sans être exhaustif, la provenance de certains ingrédients lorsque cela répond à un intérêt légitime des consommateurs; elle est donc amplement suffisante.

La mise en application de la nouvelle loi sur les denrées alimentaires devra faire l'objet de consultations poussées. La CI CDS fera tout son possible pour que les dispositions de l'ordonnance soient elles aussi mesurées et efficaces.

 

Télécharger le communiqué de presse

Retour à l'aperçu