IG DHS

Interessengemeinschaft Detailhandel Schweiz

Économie verte: La bonne direction, mais…

27. Juin 2013

La CI CDS reconnait le bien-fondé du plan d’action pour l’économie verte élaboré par le Conseil fédéral mais souligne la nécessité de mesures supplémentaires pour réduire l’empreinte écologique.

Les membres de la CI CDS figurent parmi les principaux acteurs mondiaux du commerce durable. Par la composition de leurs assortiments, leur engagement auprès d’organisations internationales et leurs efforts en faveur d’un approvisionnement durable et de la réduction des emballages, ils contribuent déjà fortement à une consommation durable et à la réduction de l’empreinte écologique mondiales. Ils sont également précurseurs dans les domaines de la logistique et des points de vente où de très grandes performances ont été accomplies dans les domaines du recyclage, de la protection du climat et de l’efficacité énergétique.

Les membres de la CI CDS souhaitent que leur engagement et leur longue expérience dans ces domaines soient reconnus et pris en considération. La CI CDS reconnaît la nécessité de nouvelles mesures mais réclame la prise en compte des paramètres suivants : un fort impact, la neutralité des structures et une charge de travail administrative minimale pour les entreprises. Le principe éprouvé des objectifs librement choisis doit perdurer.

Le commerce de détail va analyser dans le détail la proposition de révision de la loi sur l’environnement, en particulier les mesures concernant l’efficacité de l’impact et la proportionnalité. La CI CDS voit d’un œil critique toute nouvelle disposition non-tarifée faisant obstacle au commerce suisse ou ayant pour conséquence la discrimination du commerce de détail suisse par rapport au commerce étranger. La reprise physique obligatoire de tous les emballages est également rejetée.

 

Télécharger le communiqué de presse

Retour à l'aperçu